Le bien-être

Le bien-être


Le bien-être représente un état dans lequel la lenteur est prédominante : dans le tumulte de notre vie quotidienne, il est impossible de goûter à ce phénomène.  C'est pourquoi l'homme, dans sa sagesse, recherche constamment cet état; malheureusement, sa recherche commence trop souvent à l'extérieur de lui-même.  L'homme semble mal s'y prendre, il use de subterfuges tout en souhaitant qu'il puisse un jour, et cela sans aucune béquille, reconnaître et expérimenter le bien-être.  Il finira toutefois par comprendre que ce n'est pas l'argent, le sexe ou autrui qui procure cet état, mais bien son être profond.  L'être profond, trop souvent inconnu de nous, habite cependant en nous et est directement relié à la divinité.
Bien sûr, après un entraînement physique, méditatif ou autre, il arrive que l'on ressente temporairement un bien-être, soit par un relâchement hormonal ou une forme de maîtrise quelconque.  Pour ma part, je crois que le bien-être peut être permanent et ce sans aucune attente, simplement en se laissant « être ».
N'est-ce pas le projet de notre existence, ici, maintenant ?
L'avoir est éphémère, l'être est éternel.

Merci,

André

-Daz-